Le principal risque de la croissance d’une jeune entreprise

Croissance_Traxion-min.jpg

Les ventes s’accélèrent et plusieurs opportunités pour propulser votre entreprise sont prometteuses. Rien ne semble pouvoir vous arrêter. Sauf peut-être ce qui est, selon moi, le principal risque de la croissance d’une jeune entreprise…

Devant des perspectives de croissance prometteuses, les entrepreneurs sont prêts à investir toutes leurs ressources afin de réussir à faire croître leurs affaires. Souvent, ils mettent en péril la santé financière de leur entreprise en créant une pression critique sur ses liquidités.

Voici deux exemples que j’ai rencontrés au cours de la dernière année qui illustrent très bien les répercussions de cette erreur. Dans les deux cas, les entrepreneurs se sont retrouvés dans une situation très inconfortable.

Le premier exemple est celui d’une jeune entreprise à fort potentiel qui voulait avant tout faire connaître sa marque et augmenter ses revenus. L’entreprise a financé l’ouverture de nouvelles succursales et les efforts de développement des affaires à même son fond de roulement. Sur le coup, les entrepreneurs n’ont remarqué aucun problème : il y avait des fonds dans les coffres de l’entreprise et ils les ont utilisés. Ce qu’ils n’avaient pas considéré, c’est que ces fonds provenaient des taxes perçues, qui devaient être remboursées au gouvernement quelques mois plus tard. Lorsqu’ils m’ont présenté leurs chiffres, j’ai constaté la situation. Ils avaient non seulement dépensé plus que ce que l’entreprise avait généré au cours de la dernière année mais ils étaient alors en très mauvaise posture, avec un manque à gagner en peu de temps de quelques dizaines de milliers de dollars. Ici, pour parvenir à la même croissance sans sacrifier la santé financière de l’entreprise, on aurait dû financier les investissements par une dette appropriée. Si l’entreprise n’est pas en mesure de financer son expansion, elle n’y est probablement pas prête.

Le second exemple est celui d’une entreprise mature, œuvrant dans un secteur d’activité très différent, qui a vécu une situation semblable. Constatant une forte demande pour leur produit, qui se différencie brillamment sur le marché, les entrepreneurs ont souhaité augmenter leur capacité de production. En augmentant leur production et donc leurs ventes, ils étaient persuadés que les profits seraient au rendez-vous. Ils ont toutefois oublié de prendre en compte un facteur primordial : leur cycle de conversion est très long. Il s’écoule plusieurs mois, voire presque deux ans, entre le moment où les premiers intrants sont achetés et la vente des produits. Ils ont donc eux aussi financé la croissance leur entreprise directement à partir de son fond de roulement, qui est devenu insuffisant pour soutenir les activités de l’entreprise. Incapables de payer leurs comptes, les entrepreneurs ont vécu un stress important.

Si on veut s’assurer de pouvoir soutenir la croissance dans laquelle on s’engage, il faut faire attention à ne pas sacrifier la santé financière de l’entreprise. Si du financement est nécessaire, on doit l’obtenir dès le début du projet, pas lorsque l’entreprise se retrouve dans une situation précaire.

Êtes-vous prêt à propulser la croissance de votre entreprise? Gardez vos finances à l’œil!

Comptable professionnelle agréée et détentrice d’un MBA en gestion de la performance, Anne Dugal-Ferron est avant tout une entrepreneure. Après avoir travaillé en cabinet, en entreprise et entrepris elle-même, elle a fondé Traxion, un cabinet de CPA entièrement dédié à l’entrepreneuriat. L'offre se divise en trois spécialités : la planification stratégique, pour aider les entrepreneurs prendre en considération tous les enjeux de leurs projets et à en optimiser la réalisation, la gestion de la performance, pour leur permettre de prendre le contrôle de leurs affaires et de maximiser la rentabilité de leurs efforts, puis le transfert d’entreprise. Chaque membre de l'équipe s’est déjà lancé en affaires au moins une fois : ils comprennent la réalité des entrepreneurs et n’ont pas peur de les accompagner sur le terrain pour nous assurer que leurs plans se concrétisent.

La raison de l’implication de Traxion avec l'ÉEQ

La mission de l’ÉEQ cadre parfaitement avec celle de Traxion : nous visons tous deux à soutenir et propulser les jeunes entreprises. L’opportunité de me joindre à l’équipe de l’École à titre d’experte en planification stratégique et en gestion de la performance est pour moi une occasion en or de contribuer au succès d’entreprise en croissance , de collaborer avec d’autres experts ayant des compétences complémentaires aux miennes et de me mettre au défi en développant de nouvelles méthodes afin d’offrir le maximum aux participants du Parcours.